L'océan n'est pas content

L'océan n'est pas content

L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'océan n'est pas content  – Spectacles de marionnettes Theatrivore

Partager :

Titre original
L'océan n'est pas content
Sous-titre
Un univers aquatique surréaliste.
Thème
L'océan et la pollution.
Catégorie
Spectacle
Type de spectacle
Marionnettes
Accroche

Plongez avec le chachienchat dans un univers aquatique surréaliste. Le danger viendra d’un bateau qui rejette à la mer tous ses déchets.

L'histoire

Corps

Le chachienchat part à la pêche , mais un Bernard l'Hermite s'empare de ses prises. Notre héros va s'équiper pour plonger à leur recherche et découvrir un univers sous-marin surréaliste… Le danger viendra d'un bateau qui rejette à la mer ses déchets et capture un dauphin dans son filet. Notre héros s'alliera à ses nouveaux amis pour délivrer le dauphin. Le dieu de la mer surgira avec son trident pour se plaindre de la pollution et chanter, avec les enfants, sa chanson "L'océan n'est pas content".

Mise en scène

Des marionnettes sculptées dans une mousse souple et colorée qui s'animent sur des musiques et des bruitages rythmés, servant de décor sonore. Presque pas de paroles.

La presse

La presse
Marionnettes en Avignon
Réservé aux enfants les marionnettes ? On peut en douter. Nous connaissons quelques adultes qui accompagneront encore une fois leurs rejetons, un peu pour se faire plaisir, sans le montrer. Philippe Olivier parvient à cette performance de donner à son théâtre de marionnettes une allure de dessin-animé à la Tex Avery. Une heure de fraîcheur, de couleurs, d'astuces et de drôlerie. J'en connais qui ont adoré au passage cette mouette qui rame, cette pieuvre parasol, ce crabe coiffeur et ce dialogue entre le poisson pattes et le chachienchat, sorte de croisement entre un raminagrobis sympathique et un Pluto explorateur. Chaque minute une réflexion d'enfant fait éclater de rire le spectateur adulte. Cela vous fait sourire peut-être ? Il aurait fallu vous y voir.
« La Dépêche du midi »
Le Théâtrivore : un univers surréaliste. Un drôle de poisson à qui il a poussé des pattes et qui ne sait pas nager, mais qui parle au public… du mouvement, des gags, des personnages hauts en couleur, Philippe Olivier possède l'univers d'un créateur fort inventif. Des musiques et des bruitages évocateurs, presque pas de texte. L'action est assez explicite pour s'en passer et permet d'adapter la lecture à toutes les tranche d'âge, y compris les tout petits. A la limite ce spectacle pourrait passer dans tous les pays. C'est drôle. C'est vivant et plein d'images. On pourrait dire que c'est « génial » si ce mot, hélas, n'était pas aussi galvaudé.