L'étrange Noël de Victor

L'étrange Noël de Victor

L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore
L'étrange Noël de Victor  – Spectacles de marionnettes Theatrivore

Partager :

Titre original
L'étrange Noël de Victor
Sous-titre
Spectacle de Noël
Thème
Le monde du rêve.
Catégorie
Spectacle de noël
Type de spectacle
Acteur et marionnettes
Accroche

La nuit du 24 décembre, le petit Victor rêve d’atteindre le merveilleux atelier du Père Noël situé tout au bout du pays des rêves. Le trouvera t-il avant l’heure du réveil?

L'histoire

Corps

La nuit du 24 décembre, le petit Victor rêve d'atteindre le merveilleux atelier du père Noël situé tout au bout du pays des rêves. Dans son périple nocturne, Victor navigue sur le dos de la baleine bleue, rencontre le vieux lapin, l'oiseau magique... puis juché sur un nuage, il franchit océans et déserts, affronte le froid de la montagne « plus haute que le soleil », tue le dragon et échoue dans les plis de la robe de l'homme montagne… Va-t-il trouver l'atelier du Père Noël avant l'heure du réveil?

Mise en scène

Une grosse tête faite de tissus au milieu d'un décor de nuages : ses yeux et sa bouche s'articulent, ses jambes dansent, elle nous raconte le rêve de Victor. Le décor s'enrichit au fur et à mesure de l'intrigue. De la tête, véritable malle aux secrets, jaillissent les marionnettes et les éléments de la fable, pour s'ouvrir, à la fin du rêve, sur un théâtre d'ombres montrant l'atelier du père noël…

La presse

La presse
« Sud-Ouest »
Les décors ciselés dans la mousse ont la bougeotte. Le castelet en toile navigue et le spectateur a le tournis, désarmé par ce bougre de Victor, naïf et attachant... C'est tout un art de susciter le rêve et de créer un climat poétique avec presque rien. Un art que maîtrise bien Philippe Olivier. Mi magicien, mi conteur, il sait nous entraîner loin du quotidien... Il y a du Prévert dans Olivier.
« Le Midi Libre »
Une promenade dans l'imaginaire et le merveilleux, le fantastique et l'humour… La nouvelle création du Théâtrivore est un spectacle où se fondent le jeu du façonnage et celui des transformations instantanées.
« L’Ardennais » :​ ​Festival mondial de Charleville Mézières.
Fou, fou, fou, envoûtant, subjuguant... Assez de superlatifs. Revenons à Victor, l'enfant-marionnette, le guide miniature qui tire son marionnettiste sur le chemin du rêve, semé de trouvailles, d'astuces... Ou plutôt au marionnettiste, métamorphosé en chef de gare tandis que le castelet, en forme de tète géante, se transforme en locomotive, laquelle crache un voile de fumée qui devient eau, océan... Ce diable d'Olivier doit tirer des ficelles dans tous les sens, actionner des leviers tous azimuts, avoir quatre mains , vingt doigts...