Histoire extraordinaire

Histoire extraordinaire

Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Theatrivore – Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux

Partager :

Titre original
Histoire extraordinaire des animaux et des oiseaux
Sous-titre
Un conte oriental au royaume des animaux.
Thème
Un conte.
Catégorie
Spectacle
Type de spectacle
Théâtre d'ombres et marionnettes
Accroche

Raconté avec humour, une très belle musique accompagne ce conte où les animaux parlent et n’ont pas leur langue dans la poche.

L'histoire

Corps

Un carnaval coloré d'animaux : oiseaux, poissons, boa, crocodile, girafe... Un éléphant qui trompe énormément, un chameau qui se gondole sur ses longues jambes… Tous fuient l'homme. Et une petite oie terrorisée mais « pas bête du tout », qui tombe entre les pattes d'un jeune lion. Sera-t-elle mangée par le lion ou rattrapée par l'homme?

Ce spectacle a été créé à l'origine dans la grande salle de la scène nationale du "Parvis" le 22 octobre 1991, sous le titre « Le jeune lion et l'oie ». Allégé techniquement, il peut maintenant être aussi bien présenté en grande salle que dans des locaux scolaires. Il a été conçu pour intéresser plusieurs tranches d'âges. Les tout-petits seront fascinés par un défilé d'animaux pittoresques, les plus grands suivront avec intérêt les aventures d'une oie très maligne qui échappera par ruse aux griffes du lion et au chasseur.

Le théâtre d’ombres : ancêtre du dessin animé, faites découvrir à vos enfants une technique millénaire, esthétique et artisanale qui devient, de nos jours, un bon contrepoids à la télévision.

Mise en scène

Dans la grande tradition des contes des "mille et une nuits", par une technique originale d'ombres colorées, l'histoire est montrée sur l'écran grâce à la lampe magique du « montreur d'ombres ». A côté de l'écran, deux marionnettes en mousse racontent l'histoire aux enfants : Ali-Nour, le charmeur de serpent et Marcel, le serpent, qui connaît déjà toute l'histoire par cœur et coupe sans cesse la parole à son maître, à la grande joie des enfants.

La presse

La presse
« La Dépêche de Tahiti », 1997, Polynésie Française
«...Rien à voir avec ce que l’on a déjà vu dans ce domaine. Les images esthétiques et colorées captivent , un spectacle très riche ... »
« Le Midi Libre »
Il était une fois... les belles histoires commencent toujours ainsi et aussitôt, voilà l’auditoire captivé ! Ibn Adam , le conteur des Mille et une nuits arrive dans son costume de charmeur de serpent pendant que Marcel, le serpent, ondule au son de la flûte magique... et parle ! Imaginez les yeux écarquillés de vos enfants ! Le conteur disparaît derrière le décor et grâce à sa lampe magique, projette des ombres colorées et animées sur fond de palais orientaux et de palmiers. Que va-t-il arriver au jeune lion naïf accompagné de l’oie qui est loin d’être bête ? Ils vont parcourir le monde et rencontrer une foule d’animaux de la jungle qui se plaignent tous de « l’homme », personnage puissant et perfide... jusqu’au jour où ils découvrent un vieillard chétif et d’apparence inoffensive... L’histoire est montrée avec humour grâce à des silhouettes articulées et souples: le lion qui agite sa queue quand il est en colère, l’oie qui étire un cou interminable, le chameau qui se gondole sur ses longues jambes... Une belle illustration sonore accompagne ce conte un peu surréaliste où les animaux parlent, mais en plus, n’ont pas leur langue dans la poche ! Le théâtre d’ombres, très en vogue au siècle dernier pour les adultes, est un beau support pour le rêve.